vigtete03b.jpg
baguettess.jpg
vigtete04a.jpg

Conseil de vieux bougnat qui connaît la forêt.
C'est à potron-minet qu'on peut les approcher,
mais il faut rester là, parfaitement discrets.
Nous quittons le bonhomme d'un salut joyeux,
et poursuivons chemin, tranquilles et heureux.
En me retournant et marchant à reculons,
j'aperçois jeune chat juché sur le perron.
Il me fixe et me toise de ses yeux vairons,
l'un jaune presque blanc, l'autre noir ou marron,
lui donnant l'air bizarre, pour un peu perturbant.
Cet étrange regard qui me glace le sang...
Vous connaissez sans doute cette anomalie,
virgule temporelle, si rare et qu'on oublie,
je parle ici de l'impression de déjà-vu,
ce petit grain de sable au rouage imprévu.
Cette pincée de sel qui exhausse le temps,
qui remonte pendule dans un autre antan, 
fait que l'on devine les secondes futures,
ce qui suit à l'instant le soupçon de l'augure.
J'ai comme certitude en ce moment furtif,
que curieux animal, légendaire intuitif,
va se mettre à parler dans sa langue de chat
et là miaule des mots qui me laissent pantois.
" Ne restez pas ici, si sorcière vous piège,
vous en serez pâture de ses sortilèges. "
Sans proférer un son, par trop abasourdi,
je me demande là d'où vient cette magie.
J'entends greffier reprendre entre mes deux tympans,
tel un fou télépathe, au verbiage entêtant.

" Une magicienne loge chaumine aux bois,
élixir maléfique et potion d'autrefois.
Son chaudron de cuivre ne cuit pas que bouillon
mais philtres enchanteurs qui vous changent en grillon.
Méfiez-vous aussi de sa baguette magique,
si elle vous frôle vous envoûte et vous pique,
vous serez comme moi, transformé en gouttière,
ou pire en vil crapaud, musaraigne ou vipère.
- comment sais-tu cela, lui dis-je au fond de moi,
découvrant là médium comme un nouveau patois.
- on m'appelle Fripon mais mon nom c'est Gaston,
je ne suis pas d'ici, je m'en viens de Clermont.
À visiter la forêt, en touriste innocent,
je rencontre une vieille qui boit au torrent.
Je n'eus point méfiance de sa bonne prière
à lui prêter main-forte aux fagots de bois vert,
sitôt à sa portée, le ciel s'effondre à terre,
me retrouvant ainsi museau dans les fougères".
Aussitôt disparaît le sentiment de déjà-vu.
Fripon s'enfuit d'un bond derrière le talus.
Quant au retour, j'ai beau garder la tête froide,
je scrute les sous-bois, la gorge un peu serrée...

Âme : Émeraude
Fer magnétique

Retour.