vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg

Pasiphaé est l'épouse du Roi " Mùnôs " ou Minos.
Il y a de ça, dit-on, deux millénaires avant J.C.
Nous sommes en Crête dans le village d'Archanes
au sud d'Héraklion, terres pierreuses et arides.
Quelques buissons de buis par-ci par-là.
Un sortilège, jeté par Poséidon, envoûte Pasiphaé
qui tombe sous le charme d'un taureau blanc.
Le Minautore naît de cette union.
Minos l'enfermera dans le labyrinthe ...
Dédales de dédales de murailles et de haies,
de dalles disjointes et d'escaliers de sable.
Pasiphaé fera fabriquer cette baguette
par sa sœur, Circé, que nous connaissons bien.
En cachette, elle en fera don au Minautore
pour qu'il puisse retrouver son chemin.
Mais la magie n'agit pas dans ce labyrinthe.

Peine perdue : pas d'enchantement, pas d'issue. 
Ce sera Ariane et son infini fil de lin
qui le tuera, sauvant ainsi Égée de ses crocs.
Puis elle disparaît dans l'oubli.
Elle est retrouvée dans le trésor des templiers,
en 1976 au fond de la crypte du château de Gisors
parmi des statues, sarcophages et coffres scellés.
La confrérie des Gnômes en héritera.
Son pouvoir magique ne vous verra jamais vieillir.
Vous aurez des multiples vies, mille identités,
mille existences, mais toujours la même tête.
Elle connaît l'échappatoire, le sentier, la sortie.
Elle fait voir par les yeux des oiseaux,
s'envoler les lucioles et prolonger le sommeil.
Âme en fil de lin.
Magnétite.

Actuellement au Naïa Muséum