vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg

Elle connut les fastes de la civilisation Atlante :
ses trompettes, ses tours, ses jonques et felouques.
Soirées sucrées au son du luth et du sitar.
Poséidon lui-même y vient, occasionnellement,
l'été, pour y pousser la chansonnette.
Les sirènes nagent jusque dans les ports,
pour séduire le marin et l'entraîner par le fond.
L'une d'elles fit don de cette baguette
à Antinéa, reine d'Atlantis, laquelle à son tour,

après avoir usé ses enchantements,
en fit don à la confrérie des Gnômes.

 

Au temps des premiers siècles.
Depuis, elle s'empoussière dans sa boîte,
attendant le magicien ou la bonne sorcière.
Voilà l'occasion de la ressortir de son coffret.

Dans les obscurs recoins des longs tiroirs secrets,

jamais elle ne s'ennuie et jamais ne meurt.
Cette bibliothèque, archives des Gnômes

est un labyrinthique aux méandres sans fin.
On s'y égare même si on connaît le chemin ...
En son cœur se cache une flèche de nacre,
où ricochent les sorts le moment venu,
et trois fragments de magnétite.