vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg
croc01.jpg

Baguette dite de " la Fadette ".
Sorcière qui vécut au plus profond du Berry
peu après la révolution française.
C'est l'époque des vampires et des farfadets.
C'est aussi la parution du livre " Frankenstein "
qu'écrit Mary Shelley en l'an 1818.
En ces temps obscurs, l'imaginaire populaire
est propice aux fantasmagories les plus folles.
Apparitions, maléfices et sortilèges d'envoûtement.
De Veaugues à Sancerre, en passant par Bué
où se fête encore la nuit des sorcières,
Fadette est considérée comme une fée
aux pouvoirs étranges, multiples et terrifiants.
Georges Sand en fait son héroïne dans son livre
" la petite Fadette " imprimé en 1847.
Je me souviens, petit, en entendre parler
de chez la boulangère au ronchon bourrelier.

Tout au bout du village, la route s'efface
vers Jalognes et sa rivière d'algues vertes.
Mon enfance fut bercée de fables surnaturelles
quand j'allais, en vélo, avec mes camarades
à la grotte de craie, dangereuse et froide.
Le " croc " est un bois magique hors du commun.
En effet, il n'est point besoin d'être grand mage
ou pratiquer l'enchantement pour lancer un sort.
En bois de saule, elle sait ouvrir le temps,
faire apparaître les fantômes du passé,
rendre invisible et commander aux éléments :
pluies, neiges, vents et foudroyants tonnerres.
On y voit gravés trois serpents qui s'enlacent.
Âme en écailles d'aspic
et secret de papier.