vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg
morgane08.jpg

Nous sommes en 531, période des mérovingiens.
Roi des elfes, roi des fées et des lutins,
Oberon, aussi nommé Alberic ou Gwin (Celte),
prit pour épouse gente et belle Titania.
Il fait fabriquer cette baguette par Viviane,
charmante fée aux doigts graciles et bonne amie.
elle lui donnera le nom de sa soeur, Morgane.
Les visages sculptés sont Rois et Reines,
créatures magiques aux couronnes identiques.
Ce bâton magique passe de mains en mains,
de Ledru à Hermogène qui vécut en Judée,
à Naïa, la sorcière de Rochefort-en-Terre
et enfin Orson Welles jusqu'en 1979.
Date à laquelle elle arrive aux mains
des Gnômes qui n'attendaient que ça ...

" Le Roi et la Reine de la forêt de chênes
bavardent tout bas et chuchotent des fredaines.
Tout de bois habillés, visages philanthropes,
ils me raconteront l'histoire des cyclopes.

Ils parlent à l'oreille, leur voix est effacée,
mais fort audible à les entendre disserter.
Ce sont des discussions sans fin, sinon de nuit,
toujours de bon aloi, jamais je ne m'ennuie. "

  

Pour les entendre discourir de la sorte,
il faut savoir écouter, tordre le tympan
jusqu'au craquement infime, un tic-tac
s'approchant du bout d'un long couloir,
une montre posée sur un coin d'étagère.
Quelques sorts :
tomber la pluie, souffler le vent,
déplacer le couteau et germer les radis.
Âme : poudre d'or.
Magnétite.
Abrite un secret.