vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg

Morphée (Grec) Morpheús

Morphée, dieu des rêves se vit offrir
ce bois magique de la main même d'Hypnos,
dieu du sommeil, il y de ça une ère ...
Cette baguette déclenche ce petit vortex
qui nous mène au sommeil sur le champ.
Vous savez, cette tornade de vide
qui s'enroule dans l'inconscience
juste avant le grand plongeon ...
Comme les bras méandreux d'une pieuvre,
elle déroute la pensée, force les yeux,
cotonne les sens et estompe les bruits.
Et ce, jusqu'à vous faire endormir.
La pointer vers un quelconque quidam,
celui-là même qui s'assoit sur ce banc,
là bas.
À ce moment précis, forcez-vous à bâiller
baguette pointée, deux fois à la suite.
Il s'endormira d'un coup, comme ça. Plouf !

morphee01-opt.jpg

Parfois télépathe elle dira trois mots,
mais elle reste silencieuse. Trop à mon goût.
Un soir tardif où j'étais devant le feu,
à écouter craquer l'éclatante étincelle,
elle me fit la conversation, à demi-voix,
au fond de mon oreille, comme à coté de moi.
Elle me raconta l'histoire d'Hypnos,
père de Morphée, époux de Nyx,
déesse de la nuit qui vit paraît-il
loin, bien au-delà du pays d'Atlas.
C'est une incursion soudaine dans le temps,
dans le rêve du dormeur qui dure mille ans,
une rêverie sans fin et sans réveil ...
Âme : arcane magique,
poussière d'or,
magnétite. 

" Je me vois à Losfonds assoupi à moitié,
à l'angle du feu dans l'antique cheminée.
Pendu à la crémaillère un chaudron magique
cuit un acide bouillon de sels alchimiques.

À cet instant surréel j'entends une voix,
le soliloque d'une âme qui me côtoie.
Quand enfin je comprends, éloquent bout de bois
C'est Morphée qui me parle des Carthaginois. "