vigtete03b.jpg
baguettess.jpg
grange.jpg

Quelque part dans le Berry ...

Au temps des charrettes attelées,

des moulins à vent et des greniers à foin.

Voici l'histoire d'Olga et Volga.

Pousse-paille

Pour gagner trois sequins le temps d'un été

Olga la chiffonnière donne la main aux moissons.

Nous sommes dans les collines berrichonnes

au pied de Sancerre, à Veaugues exactement.

Une église gothique, pas même cent maisons

et une petite rivière qui frétille de gardons.

Alentour les champs de blé sont mûrs

il est temps d'affûter faux et faucilles.

Les saisonniers sont là et la grange est ouverte.

C'est ici qu'Olga encorde et ficelle les bottes,

les roule en balles et les range au grenier.

À force d'empoigner ces brassées de paillasse

elle ne sent plus ses bras, la tête lui tourne

et cloques aux mains lui font mal de chien.

Il lui faudrait un grappin tout au moins une pique

ce serait en effet bigrement plus pratique.

Une branche tordue trouvée devant l'étable

lui servira, et c'est bien aise, de crochet à meule.

Pour cela, elle en usera comme d'un harpon

pour accrocher les ballots et les soulever.

De cette façon l'effort est moins pénible,

la tâche à accomplir moins besogneuse.

Le soleil est au zénith, les faneurs fredonnent,

blagues et bavardages vont bon train.

Même l'air est plein de bonne humeur.

N'épargnant pas sa sueur, Olga travaille dur.

L'arrivée des gerbières qui débordent de foin

mènent la danse au rythme d'une à l'heure.

Chacun son chapeau, béret ou galurin

pour cacher le soleil et garder tête froide.

Midi carillonne au beffroi. C'est la pause.

On casse la croûte à l'ombre des tilleuls

et Olga ne refuse pas le petit verre de blanc.

Quignon de pain et crottin de Chavignol

ouvrent bon appétit pour peu qu'il soient secs.

C'est là que Volga entre en scène,

sa grande amie, sa copine de toujours,

deux sœurs de cœur, deux belles âmes.

Venue les rejoindre avec la bouteille de poire

elle prêtera main forte jusqu'au bout du soir.

pousse-pailletitre
pousse-pailletitre

press to zoom
pousse-paille07
pousse-paille07

press to zoom
pousse-paille01
pousse-paille01

press to zoom
pousse-pailletitre
pousse-pailletitre

press to zoom
1/8
poussepaille.jpg
pousse-paille.jpg

Brune, l'œil pétillant, une voix de garçon

elle a toujours une histoire à raconter

une anecdote vécue parfaitement improbable.

C'est cela qui fait son charme, son côté farfelu.

Avenante et joviale elle parle sans ambages

et son drôle d'accent fait rire tout le monde.

Mais seule Olga connait le secret de Volga ...

Installée dans un manoir près de Jalognes

Volga s'adonne à l'astrologie et à la voyance.

Mais aussi pratique la magie hermétique,

celle d'Hermès, d'Hermogène ou de Papus.

Comme sa mère et grand-mère, elle a le don.

Par dessus tout elle aime à observer le ciel

les étoiles à l'infini et le cycle de la lune.

Sa famille est arrivée voilà trois générations

des confins de l'orient, des lointaines Carpates.

En Transylvanie, la magie est si commune

que même les sorcières laissent leurs balais

bien en vue à l'entrée des tavernes ...

Revenons à notre pique-nique impromptu.

Voyant la branche sur les genoux d'Olga

Volga la lui prit vivement en lui disant

qu'elle la lui rendra au plus tard jeudi!

Olga ne dit mot et ne broncha point.

Reste à trouver une autre branche ...

Puis le jour s'achève chaud et orageux

laissant présager une nuit d'ondées.

Au lendemain Volga la lui rendit donc.

Sculptée de sa main, la figure d'Olga

s'incruste dans le bois au dos de l'écorce.

Volga lui apprendra les mots magiques

ceux que les anciens lui ont enseignés ...

Et c'est désormais sous la houlette d'Olga

que les bottes vont se ranger toutes seules

dans le hangar à foin.

Ainsi naquit la légende d'Olga

bien nommée "pousse-paille".

Âme : Racines d'ivraie

Arcane et fer magnétique.