vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg
Vertige-ivresse03.jpg

Actuellement au Naïa Muséum

L'histoire de cette baguette n'est pas banale.
Il était une fois, au milieu des âges, un devin, druide et magicien nommé "Pierre-le-roc", au ventre rebondi et barbe fleurie.
Durant toute sa vie, il ramasse des cailloux
sur le chemin du Vernet-la-Varenne.
Ce sont toujours des cailloux un peu violets, parfois aux angles vifs.
Un jour, décidé, il creuse la colline et y découvre des cristaux

gros comme des poings et des géodes aux mille piquants.
Fabricant, à ses heures, de baguettes magiques,
sept auront une âme en cristal d'améthyste.
Toutes auront les mêmes pouvoirs, mais pas les mêmes formes.
Quatre d'entre elles sont d'ores et déjà répertoriées dans les grimoires

de la confrérie des Gnômes. Restent trois, disparues, oubliées et introuvables. Quand on pointe la baguette vers un quidam saoul,
il reprend ses esprits sur le champ.
Fait apparaître le soleil, efface les nuages.
Fait bouger les meubles et basculer les chaises.
Attise le feu, soulève les pierres.
Son âme est en cristaux d'améthyste.