vigtete03b.jpg
baguettess.jpg
titre2
titre2

press to zoom
1280-quatre-02
1280-quatre-02

press to zoom
1280-quatre-06
1280-quatre-06

press to zoom
titre2
titre2

press to zoom
1/5

Peu après l'an mil, voici l'histoire de quatre baladins
et... de la chopine de trop...


Comédia

Ils étaient quatre frères et sœurs.
Jeanne, Fleurette, Hans et Gustave.
D'une famille de nomades bohèmes
ils allaient de fortins en citadelles
donner le spectacle et jouer la comédie.
Ce sont les saltimbanques des chemins,
montreur d'ours, acrobates et troubadours.
Nous voilà rendus au fond du Moyen-Âge,
au temps des cathares et des templiers.
Le cirque tel qu'on le voit de nos jours
n'existait pas encore, tout au plus
le théâtre de rue dit " de tréteaux "
qui se consacrait aux scènes religieuses.
Premiers forains, ils vendaient à l'étal
des fruits confits, myrtilles et baies
faisant ainsi belle figure et bon bénéfice.
L'occasion d'inviter le quidam à la fête.
Point de chapiteau ni rangées de chaises,
qui ne verront le jour que sous le Roi soleil.
Une tenture ronde, grande, joliment passementée,
un mât de Cocagne et des rondins de bois
en guise de gradins feront ici l'arène idéale.
Voilà le décor est planté.
Pour trois sous, ils amusent les bourgeois
font rire les petits et esbaudir les grands.
Tandis que Dame Jeanne égraine la lyre
Hans, fouet en main, fait danser l'ours blanc.
Après le cracheur de feu vient le tour de magie.
Gustave en toge écarlate brodée de dentelles,
fait apparaître au milieu de la piste
sa sœur Fleurette dans un nuage de fumée.

 

comedia.jpg
comedia.jpg

Chaque jour son succès, chaque jour sa route.
Mais un soir d'été, dans la cité de Carcassone
l'histoire tourne mal.
Gustave ivre et titubant au milieu du cercle
fait apparaître non point Jeanne ni Fleurette
mais une bête difforme sortie des enfers!
Tête cornue, sabots de bouc et ailes de vautour,
si bien qu'au lendemain, le bouche à oreille
ayant traversé toutes les murailles
attirera non seulement la foule mais aussi
l'attention des soldats de l'inquisition.
Ils seront arrêtés, ligotés et jetés au cachot.
Toutes leurs affaires seront alors brûlées.
Roulottes et tout ce qu'elles contiennent,
paillasses, grimoires, hardes et frusques.
Les chevaux et l'âne seront saisis
et l'ours sera abattu en place publique...
Au fond d'une crypte moisie ils finiront
leurs jours sans lumière, ni pain, ni eau.
Seule la baguette de Gustave et quelques écus
furent récupérés par Bernard Gui lui-même
inquisiteur en l'an mille-deux-cent.
Ainsi naquit la légende des quatre baladins...
Cachée des regards trop curieux
elle ira s'empoussiérer pour les siècles
dans le grenier secret d'une sacristie...

Âme : émeraude
Fer magnétique
et arcane secrète.

opt-clown.jpg