vigtete03b.jpg
vigtete04a.jpg
grimmtt1280.jpg
grimmttt1280.jpg
grimm-1920-opt.jpg

Puis passe l'heure. L'averse crépite au carreau.
Elle leur confiera son secret, ses mémoires magiciennes :
l'histoire de Tom Pouce, l'aventure de Hansel et Gretel,
les musiciens de Brême ou le règne du Roi Grenouille.
À l'éclaircie qui vient, ensoleillant les prés, ils prirent congé.
En leur disant adieu, Holda, debout sur le pas de porte
fait apparaître soudain dans le creux de sa main
cette baguette sculptée aux pouvoirs insensés.
On peut y voir leurs jeunes visages gravés d'un côté à l'autre 
des fleurs de lys et deux longues tresses qui s'enlacent.
" Voici pour vous cette branche enchantée...
Elle dictera vos contes et guidera votre plume "
Leur dit-t-elle d'une voix sans souffle, à peine murmurée.
" Pour que rien ne soit oublié ni ne soit omis "
Les flaques d'eau s'évaporant en filasses de brume
Jacob et Wilhelm disparaissent dans les champs de mauves.
De retour à Cassel, ils écriront ensemble " Dame Holle,
le serpent blanc, Gargantua " et moult manuscrits.
Âme en Jaspe,
Magnétite.

Dans leurs études sur les légendes étranges,
les frères Grimm aiment à courir les routes et chemins.
Ils rôdent de bourgs en bourgs sillonnant la forêt noire.
Leur insatiable quête d'histoires et fables féériques 
les conduit aujourd'hui sur le sentier qui mène à Präg,
petite bourgade enchâssée dans les hautes sapinières.
Pour plonger au cœur de l'action en ce début d'automne 1807,
les voici sous la pluie, chausses crottées, au milieu des bois.
D'ouï-dire ils savent qu'une fée noire vit en ces collines.
Jacob est devant, Wilhelm épuisé jure comme charretier
que le temps est trop mauvais pour s'aventurer plus loin.
À couvert sous un pan de rocher, la pause est bienvenue.
C'est à cet instant que de petits craquements hâtifs
s'approchent par à-coups du plus profond de la sylve.
La fée noire se tient devant eux, digne et immobile,
tandis que le petit peuple des lutins se groupe à ses pieds.
Dame Holle, " Holda " les invite alors à venir s'abriter
dans sa proche et pauvre masure aux chaumes fatigués.
Près du feu, buvant chaud bouillon, ils bavardent ensemble.
Holda, soufflet en main, leur dit pratiquer sortilège et magie
tout en touillant la fondue qui bout dans le chaudron.