vigtete03b.jpg
baguettess.jpg
1280-boiteux-titre
1280-boiteux-titre

press to zoom
1280-boiteux04
1280-boiteux04

press to zoom
1280-boiteux01
1280-boiteux01

press to zoom
1280-boiteux-titre
1280-boiteux-titre

press to zoom
1/6

Dernière baguette sortie des flammes ...
et pas des moindres !
En bois de ronce.

Pandemonium

Les branches magiques sont essentiellement faites
pour le bon œuvre, la belle cause et le grand prodige.
Mais celle-ci n'est pas tout à fait comme les autres,
elle fait partie de la famille des Iris Ténebris.
N'obéissant qu'aux mauvais ordres et n'exécutant
que les pires sortilèges : la mort et la damnation;
la confrérie des " Gnômes " a restreint son usage.
Son porteur et seul possesseur fut Bertrand Guilladot,
un mauvais bouge toujours prompt au mensonge,
cupide, avide et frère capucin par dessus le marché.
Il est de ces hommes qui aiment les conflits
qui vendraient des rapières, des canons et des bombes.
Il est de ces sorciers félons aux intentions crapuleuses
qui pactisent avec les démons lors des messes sacrilèges
où viennent, invoquées, quelques créatures infernales.
Cet instrument ne sied à aucune bonne main.
Il lui faut des ongles crochus, des doigts tordus
et une âme bossue par des années de maraude.
Un peu comme sa forme louvoyeuse et busquée.
Bertrand à l'œil blanc presque sans pupille.
Sa magie est puissante au delà du pensable
et sa réputation tout à fait sulfureuse le précède.
Ancien disciple d'Aztaroth et en affaire avec lui,
Il réussit à le faire sortir des enfers par l'huis secret
et reçut en échange cet outil maléfique.
Bertrand devint sitôt le porte-faux du trépas,
l'esclave de Belzebuth, serviteur de Baal
qui aime la mauvaise farce et dispenser le malheur.
Mais un soir de rixe à l'auberge des feux follets
il se fait arracher sa baguette par le chapelin.
Se retrouvant de fait en mauvaise posture...
Arrêté, questionné, torturé, condamné,
il mourût jeune enchaîné au bûcher... en 1743.

Âme : écailles de serpent
Incantation et fer magnétique.

pandemonium.jpg
pandemonium.jpg
opt-diable.jpg